Tests ADN en généalogie

Publié le par desautel.over-blog.com

TEST ADNLors de notre rencontre à Malicorne-sur-Sarthe en octobre 2010, Jacques Désautels, québécois et président de la Descendance de Pierre Desautels de la Grande Recrue, a proposé aux hommes porteurs du nom Desautel(s) de participer à un test ADN pour savoir s'ils ont effectivement des ancêtres communs.

Deux français ont participé à ces tests ; ils sont originaires de la Bourgogne.

Puisqu'à ce jour on n'a pas encore trouvé d'ancêtres communs dans leur généalogie, cette initiative permettra certainement de dire si oui ou non tous les Desautels d'outre-Atlantique sont d'origine bourguignonne.

Les tests ont été fournis par un américain anonyme. Nous prenons le temps de le remercier vivement car cette démarche coûte relativement cher.

On saura donc avec certitude si les gènes sont les mêmes entre tous les participants ci-dessous.

img003.jpg

  

Commentaires sur les tests ADN en généalogie.

http://www.nithart.com

Il arrive parfois que nos recherches aboutissent à la découverte de lignées avec un nom de famille similaire ou très proche de notre propre généalogie mais dont le lien ne peut pas être prouvé soit parce que les documents ont disparu suite à la Révolution française ou faits de guerre, soit parce que la période est trop ancienne pour permettre la découverte de documents probants.

Jusqu'à présent on ne pouvait se contenter que de vagues hypothèses plus émotionnelles que réellement justifiées.

Depuis quelques années, principalement aux États-Unis comme en Angleterre, s'est développé une technique d'analyse ADN orientée vers les généalogistes. Ceci se justifie par la taille du marché américain d'environ 293 millions d'habitants et par le nombre imposant de leurs généalogistes à la recherche constante de leur origine ancienne provenant notamment d'Europe et fréquemment à travers le Royaume- Uni.

Nombreux sont les tests développés pour les généalogistes. Les deux plus importants sont :

1)  sur le chromosome Y qui se transmet de père en fils.

2) l'ADN mitochondrial (mtdna) qui se transmet de mère en fille et de mère en fils

Un autre aspect intéressant de ce type de recherche est qu'il permet de connaître, malgré les milliers d'années passées, si notre plus ancien aïeul était d'origine africaine, moyen-orientale ou autre, car il existe effectivement des banques de données très importantes sur les flux de populations/tribus anciennes et leurs ADN.

Malheureusement, les banques de données ADN "généalogiques contemporaines" ne sont pas encore très importantes du fait de la relative nouveauté de cette technique appliquée à la généalogie. Plus il y aura de participants acceptant de publier leurs résultats (anonymement), plus l'intérêt et la fiabilité des comparaisons éventuelles augmenteront.

Je tiens à préciser que les éléments d'ADN en étude ne sont pas destinés aux recherches en regard d'une paternité, de maladies héréditaires ou de crimes divers !

http://www.igenea.com/genealogie-adn-nom-de-famille-genealogique-21.htm

 

Ce que les hommes peuvent tirer comme informations de leur chromosome Y.

En tant qu’homme vous apprenez avec un test de chromosome Y d’où proviennent vos ancêtres paternels et avec qui vous êtes apparenté du côté paternel.

Les résultats du test de chromosome Y peuvent également être utilisés pour de nombreux autres projets.

Ainsi dans un projet de nom de famille, vous pouvez rechercher si vous êtes apparenté aux personnes qui ont le même nom de famille que vous.

De plus vous pouvez analyser le pool des gènes d’une région déterminée avec le projet d'origine ;

vous découvrez alors quelles familles proviennent de la même région.  

En ce qui nous concerne : projet denom de famille 
Hommes ou femmes : HOMMES
Sujet :généalogie/arbre généalogique

Au cours du temps et avec l’émigration, les noms de famille peuvent tant changer que la provenance commune n’est souvent plus visible. Par exemple : Howery et Hauri.

Un projet de nom de famille reste actuellement la bonne façon pour relier la recherche traditionnelle des ancêtres avec la généalogie par ADN.

Avec un projet de nom de famille, il est maintenant possible de trouver des personnes avec qui vous partagez des ancêtres communs et avec lesquelles vous pouvez échanger des informations, par exemple sur votre arbre généalogique.

De cette façon et en peu de temps vous accroissez le niveau d’information de l’histoire de votre famille. Inversement, vous pouvez exclure des noms "cousins" qui n’appartiennent pas à votre famille. Étant donné que le chromosome Y se succède de la même manière que le nom de famille, vous pouvez grâce aux valeurs Y analyser votre lignée paternelle.


 




 


 

Commenter cet article